DANS LA PRESSE

« Murder », « New York, police judiciaire », « Suits »… Quand les séries plaident pour le métier d’avocat (lemonde.fr)

Me Margaux Durand-Poincloux, une pénaliste âgée de 33 ans, cite elle aussi Douze hommes en colère. « Ce film m’a donné envie de faire des assises, et M le Maudit [1931] a confirmé mon intuition. » D’après elle, les séries comme Murder renforcent les stéréotypes sur les pénalistes, en particulier celui – tenace – qui veut que l’avocat échafaude des stratégies pour faire acquitter ses clients qu’il sait coupables, « alors que 90 % de notre travail consiste à vérifier que leurs droits ne sont pas bafoués » .

Détails

Un imam de Toulouse jugé pour incitation à la haine raciale, six mois de prison avec sursis requis (francebleu.fr)

Michaël Bendavid, avocat de la Licra, rajoute : « la parole d’une ville de France aussi importante que Toulouse a du poids. M. Tataï s’est emparé d’un sujet et l’a traité sous l’angle qu’il a choisi. Il faut qu’il assume ». L’avocat parisien rappelle que dans un prêche de 2015, le religieux toulousain aurait fait référence à un théologien de référence des Frères musulmans, connu pour ses positions antisémites.

Détails

Peine réduite en appel pour sept décrocheurs de portraits d’Emmanuel Macron (lefigaro.fr)

Sept militants écologistes, qui avaient comparu en appel en octobre pour avoir décroché et emporté trois portraits officiels d’Emmanuel Macron en 2019, ont été condamnés jeudi 10 décembre à 500 euros d’amende avec sursis sans inscription au casier judiciaire. L’information a été confirmée au Figaro par leur avocat, Me Michaël Bendavid. Ils avaient mené leur action illégale dans le but de dénoncer « l’inaction climatique » du gouvernement malgré ses engagements ambitieux.

Détails