Un imam de Toulouse jugé pour incitation à la haine raciale, six mois de prison avec sursis requis (francebleu.fr)

Michaël Bendavid, avocat de la Licra, rajoute : « la parole d’une ville de France aussi importante que Toulouse a du poids. M. Tataï s’est emparé d’un sujet et l’a traité sous l’angle qu’il a choisi. Il faut qu’il assume ». L’avocat parisien rappelle que dans un prêche de 2015, le religieux toulousain aurait fait référence à un théologien de référence des Frères musulmans, connu pour ses positions antisémites.

Détails